UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DE TOURISME OCCITANIE / PYRÉNÉES-MÉDITERRANÉE

Aides au départ

Aides au départ

Les aides au départ
en vacances

Partir en vacances, ça donne envie mais ce n’est pas donné à tout le monde !
Ainsi, près de 40% des français ne partent toujours pas en vacances.
Parmi les raisons évoquées, le manque de moyens et le manque d’accompagnement notamment.

C’est pourquoi, certains organismes, associations, ou collectivités proposent des aides aux départs en vacances.

Les organismes d'aide au départ en vacances

Voici quelques exemples d’organismes auprès de qui se renseigner :

Les Caisses d’Allocations Familiales

Les Caisses d’Allocations Familiales accordent aux familles allocataires des « bons vacances » en fonction du quotient familial. Le montant, mais aussi l’échelle du quotient, peuvent varier entre les différentes CAF d’une même région. Ces bons sont utilisables pour des vacances pour enfants (en séjours de vacances collectives, dans des accueils de loisirs ou du scoutisme) ou pour des vacances en familles. Dans tous les cas, l'organisme d’accueil doit avoir conventionné avec la CAF. Il est nécessaire de se renseigner auprès de la CAF de son lieu de résidence. Contactez en tout premier lieu votre Caisse d’Allocations Familiales pour connaître votre éligibilité aux « bons vacances ». C'est une aide au départ en vacances directe.

VACAF

Les CAF ont aussi délégué à un service national VACAF la distribution des aides au départ en vacances allouées aux allocataires. Si vous êtes destinataires d’aides de la CAF, vous pouvez contacter le service VACAF pour connaître les sites où vos droits seront pris en compte. VACAF propose selon la CAF, des aides aux départs pour les enfants, et/ou les familles. Là encore, vous devrez choisir dans la liste d’établissements conventionnés VACAF.

MSA

Pour les personnes relevant des Mutualités Sociales Agricoles, contactez votre MSA de rattachement. Le principe des aides au départ en vacances est similaire à celui des CAF.

Caisses de retraite

Les caisses de retraite proposent aux cotisants et retraités, par l’intermédiaire de leur service d’action sociale, des aides financières ou des places dans des établissements de vacances. Comme chaque caisse a sa propre politique d’action sociale, vous devez contacter celle à laquelle vous cotisez pour savoir ce qu’elle offre en matière d'aides au départ en vacances.

Mutuelles

Les mutuelles peuvent également avoir une action en faveur de leurs cotisants. Les mutuelles signent très souvent des accords avec des hébergeurs et, ainsi, proposent à leurs clients des tarifs négociés. N’hésitez pas à vous renseigner.

ANCV

  • Programme Seniors en vacances. L'Agence Nationale pour les Chèques Vacances propose des aides sous certaines conditions.  Ces aides visent les seniors isolés socialement principalement.
  • Bourse Solidarité Vacances (« BSV ») vise à faciliter le départ en vacances et l’accès aux loisirs de personnes à revenus modestes. Sans ce petit coup de pouce, ces personnes autonomes ne pourraient pas partir en vacances.
  • Les Aides aux Projets Vacances participent au financement des séjours de vacances conformes à la définition de l’INSEE, soit «des déplacements d’au moins 4 nuits consécutives hors du domicile principal pour des motifs d’agrément», des personnes en situation de fragilité socio-économique.

CCAS

Les mairies et leur Centre Communal d’Action Sociale peuvent vous aider. Contactez le CCAS dont vous dépendez pour connaître leurs aides au départ en vacances.

Conseils Généraux

Les Conseils Généraux aident selon la situation de la famille. Cette collectivité territoriale intervient en complément des autres aides au départ en vacances sous la forme d’une allocation, pour aider les familles en très grande difficulté. Contactez les assistantes sociales de votre quartier.

Les cartes de réduction

La carte « famille nombreuse » et la carte « enfant- famille » (destinée aux familles modestes ayant seulement un ou deux enfants âgés de moins de 18 ans à charge) peuvent vous permettre de voyager en train avec des réductions. Renseignez-vous auprès de la SNCF. 

Les aides associatives à la personne

Des associations agissent localement ou nationalement. Vous pouvez les contacter...

Secours Populaire

Le Secours Populaire, depuis 1945, organise des séjours de vacances pour les enfants et leurs familles, et organise chaque année la « Journée des oubliés des vacances » pour les enfants qui n’ont pas eu la chance de partir pendant l’été. L’accès aux vacances pour tous, aux loisirs et à la culture participe ainsi au développement, à l’équilibre et à la socialisation des publics en difficulté.

Solidarité Laïque

L'association Solidarité Laïque propose un programme Vacances Insertion Familles.

Autres associations

D'autres associations (Vacances et familles, le Secours Catholique, les Restos du Coeur, des associations de quartiers, etc.) peuvent également vous aider. C’est en demandant que vous aurez les réponses à vos questions. Des personnes à votre écoute sauront vous répondre.

Les aides via l'employeur

Chèques Vacances
L’Agence Nationale  pour les Chèques Vacances propose à votre employeur, sous certaines conditions, d’acheter des chèques vacances. Il faut prendre contact avec votre comité d’entreprise pour connaître les modalités d’acquisition des chèques vacances. C'est une aide au départ en vacances directe. Ces chèques vacances s’utilisent aujourd’hui chez près de 200 000 prestataires touristiques dans les secteurs du voyage et des transports, culture et loisirs, hébergements, restauration et loisirs sportifs.

Comités d’Entreprises
Leur action se présente sous diverses formes : attributions de bons et chèques vacances, politiques tarifaires favorisant le départ en vacances, réductions tarifaires... Des prestations d’action sociale peuvent être versées, sous conditions de ressources et de composition du foyer fiscal, directement par l’employeur. Les comités négocient également des tarifs avec des hébergeurs touristiques ou des prestataires de loisirs. Renseignez-vous auprès de votre CE.

Les aides spécifiques liées au handicap

MDPH
La Maison Départementale des Personnes Handicapées peut être sollicitée dans le cadre des vacances, par deux biais :

  • Vous êtes bénéficiaire de la prestation de Compensation du Handicap (PCH), de l’AEEH (enfants et adolescents) : vous pouvez réclamer une réévaluation de votre complément.
  • Vous n'êtes pas bénéficiaire de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : chaque MDPH dispose normalement d'un fond départemental de compensation du handicap, dont le but est de prendre en charge, tout ou partie, du surcoût lié au handicap. Il vous suffit, pour le solliciter, d'adresser un courrier à votre MDPH.

Les tarifs attractifs des associations du tourisme social

L’ensemble des membres de l’UNAT, tant au niveau régional que national, propose des avantages tarifaires variés : réduction selon votre quotient familial, acceptation de « bons vacances », chèques ANCV, paiement via un tiers...
Nous vous proposons de retrouver la liste des membres nationaux et la liste de nos membres régionaux.
N’hésitez pas à les contacter pour tous renseignements à ce sujet : occitanie@unat.asso.fr

L’Opération 1er Départ en vacances

L'objectif du dispositif est de permettre chaque année à plus de 2000 enfants de la région Occitanie de partir entre 7 et 21 jours en pension complète, le tout pour 62€.
> En savoir plus sur l'Opération 1er Départ en vacances

Le Programme Seniors toulousains en vacances

L’objectif du programme étant de lutter contre l’isolement des personnes âgées, près de 350 seniors de la ville de Toulouse bénéficient,  chaque année, d’un séjour de vacances en Occitanie.
> En savoir plus sur l'opération Séniors toulousains en vacances