L’Opération 1er Départ en vacances

C’est sous l’impulsion commune de la Région Midi-Pyrénées et des Caisses d’Allocations Familiales de Midi-Pyrénées que l’UNAT Midi-Pyrénées s’est engagée, dès 1996, pour cette opération. En 2017, l'opération est désormai étendue à la Région Occitanie, et plus de 39 000 enfants ont pu bénéficier du dispositif.

1er Départ en vacances1er Départ en vacances1er Départ en vacances

 


undefined

En 2017, l'Opération 1er Départ s'étend au périmètre de la région Occitanie!

  • Téléchargez la note de communication  ICI
undefined

undefined

undefined

Découvrez la vidéo de l'Opération 1er départ en vacances:

 

1er Départ en vacances

L'objectif est de permettre à près de 2400 enfants de la région Occitanie, qui ne partent pas en vacances pour raisons économiques et/ou sociales, de partir entre 7 et 21 jours en pension complète avec activités (de plein air…) et animations, transport compris, le tout dans des Accueils Collectifs de Mineurs (ACM) du Tourisme Social et Solidaire (TSS) d'Occitanie.

Depuis 1996, ce sont plus de 39 000 enfants âgés de 6 à 17 ans qui ont pu profiter de vraies vacances grâce à ce dispositif, pour un coût total de 62 €.

Ils ont pu découvrir les joies et contraintes de la vie collective, et découvrir les horizons divers de notre grande région. Dans une grande camaraderie, ils ont pu s'enrichir au contact et par la découverte d'enfants venus de tous les milieux et pratiquer de nombreuses activités culturelles, sportives et loisirs des plus variées.

Cette opération de partenariat exemplaire, aussi bien au niveau des objectifs poursuivis que dans son déroulement et sa durée (depuis l'été 1996), a pu se réaliser grâce à l'engagement fort du Conseil Régional Occitanie, mais aussi grâce aux Caf de la région (Caf Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Gers, Hérault, Lot, Hautes-Pyrénées, Pyrénées Orientales, Tarn, Tarn-et-Garonne), aux MSA Midi-Pyrénées Nord et Sud, à la MSA Languedoc ainsi qu'à l'UNAT représentant l'ensemble des opérateurs du tourisme social et solidaire de la région Occitanie.

Edition 2017 en quelques chiffres

  • Février : 140 enfants sont partis pour un total de 950 journées vacances ;
  • Pâques : 75 enfants sont partis pour un total de 525 journées vacances ;
  • Eté : 2173 enfants sont partis pour un total de 27105 journées vacances réservées ;
  • 217 séjours proposés aux familles ;
  • plus de 100 thématiques différentes (équitation, cirque, mini-moto, canoë/kayak, tir à l’arc, randonnée, ski alpin, snowboard, danse, cirque, baignade, VTT et bien d’autres etc…) ;
  • 35 opérateurs
  • 60 centres de vacances différents
 

Objectifs du dispositif

L’objectif initial du dispositif, lors de son lancement dès 1996, était de :

  • permettre à 1250 enfants et jeunes exclus des vacances et loisirs, de pouvoir partir pour la première fois en vacances, chiffre qui atteint les 2000 départs en 2001. Depuis, le dispositif a pris un rythme de croisière avec près plus de 2000 départs par an.
  • soutenir l’activité des hébergements du secteur du Tourisme Associatif à Vocation Sociale. Ce dispositif permet de faire connaître leurs offres aux familles à revenus modestes. C’est également un formidable outil de communication sur les valeurs portées par notre secteur.
  • fédérer les acteurs concernés par la question de l’accès aux vacances (partenaires sociaux, acteurs politiques, institutionnels, acteurs touristiques) et ainsi amorcer un travail de fond avec ces partenaires sur le long terme.

L'intégration des enfants porteurs de handicaps

En 2011, les partenaires ont décidé de porter leurs efforts sur les enfants en situation de handicap et de travailler de façon à faciliter leur intégration dans les structures de vacances et de loisirs non spécialisées. Nous le savons que trop bien « La personne handicapée, mineure ou adulte, est membre à part entière de la société. Cette appartenance, sa citoyenneté lui confèrent des devoirs et des droits, dans la mesure de ses possibilités et de ses moyens, seule ou accompagnée ». Plus de 220 enfants porteurs de handicap ont ainsi pu partir en vacances dans le cadre de l'Opération 1er Départ.

Bon nombre des Villages Clubs, centres de vacances, Villages Vacances, clubs de vacances relevant du tourisme associatif sont déjà sensibilisés à cette problématique et ont une expérience en la matière. Nombre d’entre eux ont déjà un des labels reconnus en ce domaine : Tourisme et Handicap (TH) ou Vacances Adaptées Organisées (VAO). Plusieurs centres ont aussi signé la Charte de Déontologie pour l’accueil des personnes en situation de handicap dans les structures de vacances et de loisirs non spécialisées (cf. charte de Déontologie de 1997 dont l’UNAT est une des organisations corédactrices). L'adhésion à ces principes et l'engagement solidaire à les mettre en œuvre selon les objectifs définis dans cette charte seront garants de la qualité des vacances et des loisirs dont dépend la qualité de l'intégration.

 

Comment ça marche ? L’UNAT au cœur du dispositif

L’UNAT Occitanie pilote cette opération et est ainsi garante de sa bonne réalisation.
Elle assure la coordination entre les différents partenaires : les structures d’accompagnement des bénéficiaires, les établissements d’accueil et les financeurs. L’UNAT joue donc le rôle d’interface entre les partenaires financiers, les Caf, les MSA, les familles et les opérateurs :

  • recueil des offres
  • ventilation des propositions de séjours dans les CAF ainsi que les MSA de la région
  • réalisation d’un catalogue
  • gestion des inscriptions
  • suivi et coordination des transports (réservation des trains et bus, assistance départ en gare de Toulouse…) et gestion des litiges

Rôle des structures accompagnant les bénéficiaires

Les Caisses d’Allocations Familiales de la Région Occitanie, la MSA, le Secours Populaire et autres associations caritatives, repèrent les bénéficiaires remplissant l’ensemble des critères requis du dispositif et les accompagnent dans leur projet vacances : avant, pendant et après leur séjour. Elles procèdent à la constitution des dossiers de pré-inscription et, enfin, elles s’occupent de la transmission des dossiers à l’UNAT, ainsi que du suivi des familles.

Rôle des hébergements du Tourisme Social et Solidaire (TSS) accueillant les bénéficiaires

Ils accordent une réduction significative sur les séjours proposés (entre 30 et 35% sur le tarif public le plus bas) et désignent un référent au sein de leur équipe en charge de l’accueil des bénéficiaires et disponible tout au long de leur séjour.

Conditions particulières 

  • Les séjours proposés doivent être commercialisés de par ailleurs et accueillir d’autres enfants afin de garantir une réelle mixité sociale.
  • Les activités proposées sont les mêmes pour tous les participants à un même séjour : il ne saurait y avoir de séjours différentiels dit « au rabais ».
  • Les organisateurs doivent garantir une qualité des séjours proposés, tant au niveau de l’accueil que de l’encadrement (agrément jeunesse et sport, agrément tourisme, labels…).
  • Les séjours sont destinés à des enfants de 6 à 17 ans avec la volonté d’accueillir des fratries.
  • La durée des séjours est comprise essentiellement entre 7 et 21 jours et ils se déroulent dans des établissements situés en région Occitanie.
  • Des procédures communes  contribuant à l'unité de l'opération seront nécessaires pour assurer toute la logistique.
 

Aide accordée

Cette opération n'a pu se réaliser et se maintenir dans la durée que grâce au partenariat exemplaire du Conseil Régional, des Caf de la région Occitanie (Caf Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Gers, Hérault, Lot, Hautes-Pyrénées, Pyrénées Orientales, Tarn, Tarn-et-Garonne), des MSA Midi-Pyrénées et MSA Languedoc et de l’UNAT regroupant tous les Accueils Collectifs de Mineurs (ACM) de notre région.

L’aide financière par personne et par séjour s’élève à près de 85% du prix total du séjour (pension complète + activités + transport). « all inclusive » (tout compris) avec reste à charge pour la famille de 62 euros.

 
 
Haut de page